adidas eqt support 9317 turbo red adidas eqt support 9317 adidas eqt black pack release info adidas originals eqt black pack adidas originals eqt black pack adidas eqt support rf green camo adidas eqt support rf green camo adidas eqt support rf green camo adidas eqt support rf green camo adidas eqt support rf green camo adidas eqt support rf trace green solid grey adidas eqt support rf solid grey adidas eqt support rf trace green solid grey adidas eqt support ultra primeknit black wool adidas eqt support ultra primeknit black wool adidas eqt support primeknit core black adidas eqt support ultra pk adidas eqt support ultra pk 2 adidas eqt support ultra primeknit 2
Intervenants & Modérateurs

Olivier Sauret – Paris

Olivier Sauret – Paris

Olivier Sauret, professeur agrégé de sciences physiques, enseigne actuellement dans le secondaire à Sainte-Louise (Paris 20ème).
 
Il a développé avec une collègue un système d’enseignement par la recherche, pour mettre l’erreur au centre de l’apprentissage de chaque élève. Il est maintenant formateur sur des thématiques telles que évaluation par compétences, classe inversée, tâches complexes, langages scientifiques, pédagogie des outils numériques.
 
EEAprès une thèse (2001-2004) et un post-doc (2005-2006) en nanoélectronique et magnétisme quantique, il se tourne vers l’enseignement (Fénelon Sainte-Marie) et le théâtre (école Toile de Scène). Il obtient le CAFEP/CAPES en 2009 et l’agrégation (CAER) en 2013, et continue le théâtre en tant que comédien amateur et metteur en scène pour adolescents.
 
Passionné de physique, il commence par penser à rendre l’enseignement de cette discipline le plus concret possible en développant un outil de travail du vocabulaire et des langages scientifiques. Dans cette logique, il participe au Grephyc.
 
C’est en 2012, avec Marie-Camille COUDERT, qu’il se lance dans ce projet d’enseignement autour de l’erreur comme levier principal de progrès. Ce projet les conduira à faire évoluer le rapport au savoir et à l’apprentissage, les postures professionnelles, à revisiter l’espace-temps scolaire au-delà du modèle 1h/1prof/1classe.
De ce fait, le numérique s’impose dans sa carrière au fur et à mesure des besoins : google drive pour faciliter la concertation, puis le partage avec les élèves, excel pour l’évaluation par compétences à la volée, des outils de communication (mails, twitter, pronote…), office mix et youtube pour les capsules vidéos, google doc ou framapad pour former les élèves au travail collaboratif, padlet…
 
Tous ces outils numériques ne sont en fait pas introduits par volonté, mais par la nécessité qu’imposent l’évaluation par compétences, la différenciation, la collaboration et l’élargissement de l’espace-temps scolaire au-delà de la classe. Le projet a reçu le prix de la création pédagogique au 7ème salon des enseignants innovants.
 
Il est membre du CA de l’association Inversons la classe!, participe au Grephyc, groupe de réflexion didactique (IREM, Paris VII) car, face aux problématiques posées par le monde et le système scolaire actuel, il croit à la diffusion et à la formation par les pairs (dynamique bottom-up) comme vecteur de l’évolution nécessaire des pratiques enseignantes, en complément des réformes proposées (top-down).
 
C’est dans cette même dynamique, qu’il se lance en 2016 dans la formation des enseignants, initiale ou continue, en partageant les problématiques qui lui tiennent à cœur, auprès de publics variés.
 
Cette année il participe à un projet EFRAN, en collaboration avec les Savanturiers pour approfondir son expérience de l’éducation par la recherche en classe de 6ème dans le but de rentrer dans une démarche de recherche totale en participant à l’élaboration d’une application dédiée.

 

Twitter : @olliviersauret

There is one comment on this post;

  1. […] d’infos sur Olivier Sauret. Retrouvez tous les articles sur Ludovia#14 et toutes les présentations d’ateliers sur […]

Leave your thought here

*Note: Your email will be kept secret and not be published

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.