adidas eqt support 9317 turbo red adidas eqt support 9317 adidas eqt black pack release info adidas originals eqt black pack adidas originals eqt black pack adidas eqt support rf green camo adidas eqt support rf green camo adidas eqt support rf green camo adidas eqt support rf green camo adidas eqt support rf green camo adidas eqt support rf trace green solid grey adidas eqt support rf solid grey adidas eqt support rf trace green solid grey adidas eqt support ultra primeknit black wool adidas eqt support ultra primeknit black wool adidas eqt support primeknit core black adidas eqt support ultra pk adidas eqt support ultra pk 2 adidas eqt support ultra primeknit 2
Partenaires institutionnels & organisateurs

Assemblée des Départements de France

Assemblée des Départements de France

Le numérique est utilisé depuis de nombreuses années dans nos collèges avec des pratiques plus ou moins avancées selon les établissements. Les Départements ont répondu présents en matière d’équipement, de réseaux et d’adaptation aux besoins des équipes pédagogiques et des établissements mais aussi pour accompagner les programmes successifs lancés par le Ministère de l’Education Nationale.
 

Le Grand Plan Numérique pour l’Education lancé en 2015, les appels à projets Collèges numériques et innovation pédagogique et, en 2016, leurs nouveaux volets Collèges ruraux et Collèges lab ont progressivement fait entrer le Ministère de l’Education Nationale et les Départements dans une nouvelle ère, celle d’un partenariat construit et approfondi pas à pas. Les besoins ne peuvent plus se contenter de réponse partielle concernant un nombre restreint d’élèves et d’enseignants pionniers dans des établissements-pilotes.
 

L’objectif est de généraliser l’équipement numérique mobile de tous les élèves dans les toutes prochaines années. Au travers de ce déploiement se dessinent une transformation non seulement de la pédagogie mais de la façon dont nous devons collectivement désormais concevoir les politiques éducatives.
 

Cette transformation intervient de plus dans un contexte budgétaire contraint pour toutes les institutions. Avec le numérique, un défi commun s’impose : Faire mieux, autrement, de façon plus efficiente !
 

Des questions de fond se posent  et doivent être mise en débat: « Est-ce aux pouvoirs publics de financer demain, l’équipement numérique mobile individuel de tous les élèves ? N’est-il pas plus pertinent de soutenir l’équipement des familles et d’investir plus massivement dans l’appropriation des usages numériques par l’ensemble de la communauté éducative, notamment  en contractualisant ces usages avec les élèves et les parents pour les rendre plus sûrs et plus responsables ? Une telle politique ne serait-elle pas plus efficace parce que plus inclusive et plus citoyenne à l’heure où les services publiques et la relation de l’administration au citoyen se dématérialisent ?
 

D’autres interrogations, plus techniques, se font aussi jour. Quels impacts le déploiement du numérique éducatif va-t-il avoir sur les réseaux numériques et leur dimensionnement sur le territoire et à l’intérieur des établissements ? Sur la gestion et la maintenance des parcs de machines ? Sur les achats ? Sur les choix et les engagements des collectivités ? Sur les responsabilités en matière de traitement, de protection, de stockage d’archivage des données ? Sur la gestion des compétences ? Sur les mutualisations nécessaires des ressources et des moyens entre les différents niveaux de collectivités et entre celles-ci et l’Etat ? Sur la gouvernance des écosystèmes numériques éducatifs territorialisés qui sont en train d’apparaître ?
 

Dans ce contexte, de façon spécifique et prioritaire, doit aussi être prise en considération la question de l’isolement lié aux espaces périurbains, ruraux et de montagne. Tous les collèges et leurs écoles sans distinction doivent participer à la transformation progressive de notre système éducatif mais aussi – et c’est aussi une nécessité pour l’avenir– au développement de ces territoires.
 

Comment les établissements et les collectivités territoriales, les Académies, et avec eux, les élèves et leurs parents vont-ils répondre à ces questions ? Quelles initiatives peuvent-elles être mises en œuvre pour garantir un service équitable et ouvert de l’éducation dans tous les territoires, dans tous les bassins de vie ? Telles seront aussi les questions qui serviront de fil rouge lors de cette 14e édition de LUDOVIA.
 

L’ADF suit avec attention ces sujets et s’est engagée depuis 2008 aux côtés de l’Ariège et de LUDOVIA, pour réfléchir à ces enjeux dans le cadre du séminaire « Etablissement du XXIème et Numérique ».
 

Ces sujets alimenteront aussi les débats de la journée organisée le 24 Août 2017 par le Ministère de l’Education Nationale et les associations d’élus territoriaux et de collectivités dans le cadre du Comité des partenaires pour le Numérique Educatif. J’aurai plaisir de participer à cette journée car ces réflexions et ces échanges sont essentiels pour nos futures politiques éducatives.
 

Je sais que les Départements sauront prendre leur responsabilité pour mettre en cohérence les approches des uns et des autres au bénéfice des élèves et de l’intérêt général dans tous les territoires de notre pays. Puisse l’Ecole irriguer les territoires afin que les usages du numérique permettent la réussite de chacun dans la France de demain.

 

Dominique Bussereau

Ancien Ministre

Président de l’Assemblée des Départements de France

Président de la Charente-Maritime

Leave your thought here

*Note: Your email will be kept secret and not be published