S'inscrire

ASSEMBLÉE DES DÉPARTEMENTS DE FRANCE

Home»Partenaires & Organisateurs»ASSEMBLÉE DES DÉPARTEMENTS DE FRANCE

Dominique-BussereauLe numérique est utilisé depuis de nombreuses années dans nos collèges avec des pratiques plus ou moins avancées selon les établissements. Les Départements ont répondu présents en matière d’équipement, de réseaux et d’adaptation aux besoins des équipes pédagogiques et des établissements mais aussi pour accompagner les programmes successifs lancés par le Ministère de l’Education Nationale.

Le Grand Plan Numérique pour l’Education qui vient d’être lancé – et ses appels à projets sur « les collèges numériques » – imposent aujourd’hui une autre dimension. Les besoins ne peuvent plus se contenter de réponse partielle concernant un nombre restreint d’élèves et d’enseignants pionniers dans des établissements-pilotes.

L’objectif est de généraliser d’abord l’équipement des 5ie en équipements numériques mobiles puis à tous les autres niveaux du collège dans les toutes prochaines années. Pour la première fois, ce plan s’accompagne d’un programme de formation des enseignants aux usages du numérique éducatif et d’un soutien à la production de ressources numériques éducatives innovantes. L’ambition est notable.

Néanmoins, elle intervient dans un contexte budgétaire contraint pour les Départements. Dans de nombreux cas, elle remet en cause des engagements déjà pris par des Départements dans le domaine de l’équipement numérique des Collèges. Cette ambition peut aussi apparaître comme décalée par rapport aux attentes en équipement des élèves.

Des questions fondamentales se posent et doivent être mise en débat au niveau local et national : « Est-ce aux pouvoirs publics de financer, demain, l’équipement numérique mobile individuel des élèves comme le présuppose ce Plan ? N’est-il pas plus pertinent de soutenir l’équipement des familles et d’investir plus massivement dans l’appropriation des usages numérique par l’ensemble de la communauté éducative ?

D’autres questions, plus techniques, se posent. Quels impacts cette généralisation va-t-elle avoir sur les réseaux numériques et leur dimensionnement à l’intérieur des établissements ? Sur la gestion et la maintenance des parcs de machines ? Sur les achats ? Sur les choix et les engagements des collectivités ? Sur les responsabilités en matière de traitement, de stockage et d’archivage des données ? Sur la gestion des compétences ? Sur les mutualisations nécessaires des ressources et des moyens ? Sur la gouvernance des écosystèmes numériques éducatifs territorialisés qui sont en train d’apparaître ?

Dans ce contexte, et de façon prioritaire, la question de l’isolement lié aux espaces périurbains, ruraux et de montagne doit être prise en considération. Tous les collèges sans distinction doivent participer à la transformation progressive de notre système éducatif

Comment les établissements et avec eux les collectivités territoriales, vont-ils répondre aux enjeux de généralisation et de massification des usages du numérique éducatif ? Quelle organisation et quelles initiatives peuvent-elles être mises en œuvre pour garantir un service équitable de l’éducation dans tous les territoires, dans tous les bassins de vie ?

L’ADF suit avec attention ces sujets et s’est engagée depuis 2008 aux côtés du Conseil Départemental de l’Ariège et de LUDOVIA, pour réfléchir à ces enjeux dans le cadre du séminaire « Etablissement du XXIème et numérique ». En 2016, pour sa 8ème édition, les thèmes de « la massification des pratiques et de l’isolement des établissements » seront le fil rouge de ces 2 jours de séminaire. Ces réflexions sont essentielles pour nos futures politiques éducatives…

Dominique Bussereau

Ancien Ministre

Député et Président du Conseil Départemental de la Charente-Maritime

Président de l’Assemblée des Départements de France

Leave a Reply

Your email address will not be published.