l’interview d’Audrey Bardon, Science Animation

l’interview d’Audrey Bardon, Science Animation

Audrey Bardon a eu le redoutable honneur d’ouvrir les feux de la 11e édition de Ludovia. Par la suite, elle a avec ses collègues de Science Animation fait vivre pendant trois jours l’espace du FabCamp avec une énergie communicative. L’engagement de l’équipe de Science Animation leur a valu de recevoir un coup de coeur mérité le mercredi. Nous en avons profité pour en savoir un peu plus sur le parcours d’Audrey et le travail de Science Animation.

 Audrey peux-tu présenter ton parcours (professionnel, avec les technologies, autres) en 5 dates/moments-clés ?

En 2011 j’ai terminé un master en communication scientifique, c’est à dire une formation pour communiquer autour des sciences

Puis en 2011 j’ai été engagée dans le service des usages numériques de l’université de Strasbourg comme chargée de communication. Quelques mois plus tard, on m’y a confié en plus la coordination du nouveau tiers lieu universitaire dédié à la culture numérique : le Centre de culture numérique

En 2012, on m’a proposé un poste à Toulouse dans l’association culturelle Science Animation pour être chargée de projets dans le cadre du programme des investissements d’avenir Inmediats. Ma mission : donner le goût des sciences et techniques aux jeunes via la numérique.

Peux-tu brièvement présenter l’Association que tu représentes à Ludovia#11 ?

Science Animation est une association basée à Toulouse qui a pour mission de rendre accessibles à tous les publics, et plus particulièrement aux jeunes, les sciences, les techniques et l’innovation. Nous développons des expositions, ateliers, évènements, débats ou dispositifs interactifs avec le concours de partenaires scientifiques.

Depuis plusieurs années, on place le numérique et l’innovation au cœur de notre travail. Nous avons ainsi cofondé le programme des Investissements d’Avenir Inmédiats qui vise à diffuser la culture scientifique et technique par le numérique.

A partir de quels constats et de quels objectif, le projet et l’Association sont-ils nés ?

L’association fête ses 30 ans cette année. Sa première mission était de favoriser le dialogue entre les laboratoires de recherche de la région Midi-Pyrénées et le public.

Qu’est-ce qui vous a motivé à relever le challenge des FabLab à Ludovia ?

Nous avons à coeur de travailler sur l’aspect pédagogique du fablab, pour rendre ce concept accessible à tous et permettre aux jeunes notamment de se réapproprier la culture technique. Ludovia était une belle occasion d’imaginer des projets avec des enseignants.

Qu’attends-tu de cette édition de Ludovia ?

Imaginer, voire lancer, des projets fous et motivants avec des enseignants

Etais-tu déjà venue à Ludovia avant cette édition ? Quelle regard portes-tu sur cette édition ?

C’est ma première participation.

La créativité : un sujet qui me parle 🙂

 Lyonel Kaufmann

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *